Dans les coulisses du Stampede de Calgary

Icon

Il est 5 h 30 du matin et le soleil de juillet vient de faire une apparition paresseuse au-dessus de Scotsman Hill. En se profilant au-dessus des granges de chariots, il réchauffe les cowboys promenant des pur-sang qui ont besoin de se calmer après des entraînements de bon matin. J’ai grandi au fil de mes visites au Stampede de Calgary, mais je n’ai jamais été dans les coulisses auparavant. L’atmosphère, même aussi tôt le matin, est électrique.

Une fois les corvées terminées, il y a un subtil changement de dynamique. L’aumônier de Stampede fait ses tournées, en encourageant les cowboys qui n’ont pas eu de chance. Les cavaliers troquent leurs chevaux contre des vélos, en se retrouvant pour prendre des nouvelles lorsque le bacon commence à grésiller sur les plaques chauffantes portatives.

L’ODEUR DE FUMÉE SE MÊLE À CELLE DU FOIN FRAÎCHEMENT FAUCHÉ.

La plupart des familles des chariots-cuisines retournent à leurs roulottes pour préparer en vitesse le déjeuner, mais pas le clan emblématique des Dorchester. Cette famille nourrit son équipe entière aux granges. Je demande avec un sourire : « Faites-vous des omelettes à la commande? » Étant donné leur réaction, je comprends alors qu’ici, il ne faut pas avoir trop d’attentes.

Une armée de bénévoles pour les crêpes

Dans toute la ville, un festival du déjeuner encore plus somptueux se prépare. Le Stampede existe depuis 1912, et Ruth Ann Rayner a été bénévole au Caravan Committee tellement de fois qu’elle ne compte plus le nombre de crêpes qu’elle a personnellement fait sauter. Mais s’il y a bien une chose qu’elle n’oublie jamais, c’est l’expression sur le visage des gens lorsqu’ils se rendent compte de l’abondance de nourriture gratuite et du spectacle auquel ils sont sur le point d’assister.

PLUS DE QUATRE TONNES DE SAUCISSE ET NEUF TONNES DE MÉLANGE POUR CRÊPES, UNE QUANTITÉ DE PÂTE SUFFISANTE POUR REMPLIR UNE PISCINE OLYMPIQUE, GRÉSILLENT SUR DES PLAQUES CHAUFFANTES PENDANT LES 10 JOURS QUE DURE L’ÉVÉNEMENT.

Bien que le Stampede soit déployé avec un personnel de base, bon nombre de tâches importantes – des déjeuners de crêpes à l’évaluation du bétail et au défilé – sont effectuées par plus de 3 000 bénévoles. Cela ne me surprend pas, car le bénévolat fait partie du noyau dur de Calgary. Les gens veulent s’associer au Stampede et sont très fiers de cet événement et de leur ville.

Une course de chariots d’envergure mondiale

CHAQUE ANNÉE, LE STAMPEDE DEVIENT LA TROISIÈME PLUS GRANDE VILLE EN ALBERTA.

Comme toute ville, il y a des célébrités locales, et au Stampede, les cavaliers conduisant les chariots sont ceux qui attirent le plus l’attention. Ils galopent à travers les campagnes de l’Alberta pour attirer les amateurs aux petits champs de rodéo, mais le Stampede est leur stade.

VOUS SAVEZ QUE VOUS Y ÊTES ARRIVÉ LORSQUE VOUS RECEVEZ UNE INVITATION AU PLUS GRAND SPECTACLE EN PLEIN AIR DU MONDE.

blank

Nul besoin de dire aux chevaux que c’est l’heure du spectacle – ces athlètes savent pourquoi ils sont ici. Ils ont attendu ce moment toute la journée. Le soleil, qui fond à présent derrière le Grandstand, indique la fin de la journée. Toutefois, pour l’équipe de chevaux gagnante trottant vers le coucher du soleil, elle vient tout juste de commencer.