Défilez

Menu

Par Carine

8 expériences hors sentiers battus de Calgary à Banff

11 juillet 2018 .Carine Lambé

À propos

Carine Lambé

Vingt années au service du développement local et des pratiques citoyennes en Belgique. Encore plus d’années à bourlinguer d’un bout à l’autre du Canada. J'ai choisi de combiner mes 2 passions, en contribuant à un tourisme durable, plus authentique, plus humain. Suivez-moi sur les chemins de traverse, à la découverte d’expériences riches de sens, originales et mémorables!

Lire ses articles

Un itinéraire par les chemins de traverse pour multiplier les expériences entre Calgary et Canmore

Go to Canada a sélectionné pour vous 8 expériences « coups de cœur » à insérer dans votre itinéraire de Calgary à Banff. Pas question ici de vous ressasser les habituels « monuments » de la région, qui sont déjà probablement au cœur de votre programme : le Stampede, Heritage Park, la tour de Calgary, le parc national de Banff, etc.

Dans cet article, nous avons plutôt l’envie de :

  • vous faire découvrir d’autres lieux, moins courus des touristes, plus insolites, hors sentiers battus…
  • vous montrer qu’en vous précipitant de Calgary à Banff, vous manquez l’occasion de vivre un tas d’expériences inédites et passionnantes, qu’elles soient culturelles, gourmandes, paysagères ou autres.
  • attirer votre attention sur la présence de nombreux services en français dans cette belle région de l’Alberta.

Autant le savoir, cette liste n’est pas objective; elle reflète nos propres sensibilités! Elle n’est pas exhaustive non plus, il y a tant à faire de Calgary aux Rocheuses! Toutefois, en suivant les coups de coeur dans l’ordre de leur présentation, vous obtiendrez un itinéraire original pour relier Calgary et Banff par les chemins de traverse, et en évitant les autoroutes à touristes!

1- Le quartier d’East Village à Calgary > Explorer une nouvelle façon de vivre au centre-ville

Calgary est une ville qui ne cesse de se renouveler! East Village en est une belle preuve! À la confluence des rivières Bow et Elbow, le quartier le plus ancien de Calgary (avec l’emplacement du lieu historique de Fort Calgary) a fait l’objet d’un lifting complet. Résultat : l’ambiance chaleureuse et décontractée d’un village, au cœur de la ville! Ici, on se déplace agréablement à pied, les arts et la culture s’intègrent partout, de beaux espaces publics fourmillent d’activités, et l’on rejoint facilement la belle promenade le long de la rivière Bow, pour aller se détendre sur l’île St-Patrick, totalement réaménagée aussi! Ajoutez à cela de nouvelles institutions prestigieuses, dont la Nouvelle Bibliothèque et le Studio Bell (voir plus loin) et une énergie entrepreneuriale débordante. La restauration de l’ancienne usine Simmons, symbole du quartier, a lancé un vaste mouvement de création de commerces de détail innovants, permettant de faire ses courses et de se restaurer localement! Assurément, les Calgariens ont trouvé la recette d’un quartier mixte et dynamique, symbole d’une nouvelle façon de vivre, travailler et s’amuser en centre-ville, à tout âge!

2- L’ancienne usine de matelas Simmons d’East Village à Calgary > Vivre une expérience gourmande et communautaire insolite

Le bâtiment Simmons est le cœur historique de la communauté d’East Village à Calgary (voir ci-avant). C’est à la fois le symbole du passé industriel de la région et un phare de son nouveau développement! Une restauration soignée de cette ancienne usine de matelas lui a donné une nouvelle vie en tant que lieu de rassemblement communautaire et centre gastronomique. Le résultat est magique, tant sur le plan architectural que pour l’ambiance dynamique et branchée qui y règne! Le nouveau Simmons est désormais une destination culinaire unique en plein cœur d’East Village. Il accueille trois locataires gastronomiques parmi les plus prisés de la ville : le restaurant Charbar, l’entreprise de torréfaction Phil & Sebastian et la boulangerie Sidewalk Citizen. À ne pas manquer!

3- Le Studio Bell, centre national de musique à Calgary > Tester ses connaissances de la musique canadienne

Mélomanes ou non, vous devriez visiter le Centre national de musique (Studio Bell), consacré à la musique de près ou de loin : concerts, enregistrement, technologie et promotion des connaissances musicales. Il n’est jamais trop tard pour expérimenter l’immense pouvoir de la musique! Prévoyez du temps, cet endroit est incroyable! Visitez 5 étages d’expositions racontant l’histoire de la musique au Canada. Mieux : jouez de la musique, déchaînez-vous à la guitare, mixez une piste musicale et chantez dans une cabine vocale. Admirez aussi des instruments rares! Profitez des visites guidées et laissez-vous surprendre par la démonstration du fameux orgue de cinéma Kimball. Découvrez des expositions temporaires rendant hommage aux icônes de la musique. Allez voir de nombreux objets insolites issus de trois Panthéons de la musique canadienne. Et n’oubliez pas de prendre en photo la somptueuse architecture du bâtiment! Reconnaitrez-vous les différents instruments de musique et les paysages de l’ouest canadien dont l’architecte s’est inspiré?

4- La réserve pour chiens-loups Yamnuska à Cochrane > Rencontrer les chiens loups et apprendre à préserver leur liberté

Visiter la réserve Yamnuska, au pied des Rocheuses, c’est d’abord l’occasion d’approcher ces magnifiques chiens loups, en toute sécurité, avec un guide hors pair. C’est aussi une belle manière d’apprendre des tas de choses sur leur comportement, leurs besoins, l’importance de leur préservation dans un environnement sauvage et la difficulté de les domestiquer! Une visite très intéressante…et interpellante à la fois puisque la meute de Yamnuska est composée d’animaux secourus, abandonnés par des propriétaires dépassés par la situation! À méditer!

 

5- Le Ranch Bar U à Longview > S’initier à la vie de cowboy et découvrir l’élevage du bétail en Alberta

Lorsque vous empruntez la Route des Cowboys (route 22) au sud-ouest de Calgary, vous entrez rapidement dans des paysages de plaines où se côtoient d’importants troupeaux de bœufs et de véritables communautés à l’architecture « western ». Des paysages qui ont d’ailleurs inspiré pas mal de films! À quelques kilomètres au sud de Longview, sur les contreforts des Rocheuses, vivez une fascinante expérience de cowboy au Ranch Bar U! S’il est encore en activité, ce ranch géré par Parcs Canada est surtout un lieu historique national. Il commémore l’histoire et l’importance de l’élevage du bétail au Canada et possède d’ailleurs un nombre impressionnant d’édifices historiques, souvent encore opérationnels : forge, sellerie, cuisine…C’était aussi, dans les années 1900, le plus grand centre de reproduction de percherons au monde. L’endroit est idéal pour vous initier concrètement à la vie de cowboy. Familiarisez-vous avec les animaux de la ferme, rencontrez le fabricant de selles, le forgeron et les cuisiniers du camp, exercez-vous au tir au lasso, faites un tour en chariot tiré par des percherons…Ou vivez au rythme de la terre, de l’ensemencement printanier à la récolte automnale! Une expérience enrichissante, quel que soit l’âge! Et les guides animateurs de Parcs Canada parlent français!

6- Le Col Highwood (route 40) > Sillonner la plus haute route goudronnée d’Alberta

Pour atteindre le Col Highwood, dont le sommet est perché à 2206 mètres d’altitude, il vous faut emprunter la route 40 (sud-ouest de Calgary), réputée pour être la plus haute route goudronnée de tout l’Alberta (Si, si! Sur la Promenade des Glaciers entre Banff et Jasper, le col Bow culmine à 2067 m, le col Sunwapta à 2030 m!). Le col n’est ouvert que de juin à octobre, du fait de son altitude. Mais c’est assurément l’itinéraire à considérer pour ceux qui recherchent les panoramas hors sentiers battus! Vous aborderez ainsi les Rocheuses par le somptueux pays de Kananaskis (voir ci-dessous)! Profitez des nombreuses aires aménagées pour vous arrêter devant des panoramas à couper le souffle! Plus on s’approche du sommet, plus le décor est prenant! Tout là-haut, laissez votre voiture (ou votre vélo) pour une courte randonnée, et profitez de différents points de vue sur les vallées en contrebas.

Le bon plan, pour les amateurs de road-trips panoramiques? De Longview (Ranch bar U), empruntez la route 541 pour rejoindre la route 40 et le Pass Highwood jusqu’au parc provincial Peter Lougheed. Ensuite, empruntez la route – ou plutôt la piste poussiéreuse – 742 (Smith Dorrien Trail) qui traverse la Vallée Spray et son parc provincial, avant de vous offrir une descente sinueuse vers Canmore, avec un panorama époustouflant sur les Lacs Grassi.

 

7- Le Pays de Kananaskis > Vivre des aventures de plein air dans un coin très sauvage des Rocheuses

Le Pays de Kananaskis est l’un des plus beaux coins des Rocheuses, nettement moins couru par les touristes que les parcs nationaux de Banff et Jasper! Qu’on se le dise! Le K Country, comme on l’appelle affectueusement ici, se caractérise par des paysages bien protégés et un milieu alpin au caractère sauvage bien conservé. Au total : un « pays » de 4250 km², qui compte 1300 kilomètres de sentiers de randonnée, et dont la plus grande partie des montagnes est protégée dans le cadre de divers parcs provinciaux, tous sublimes (Spray Valley, Peter Lougheed). La faune sauvage y abonde : chèvres de montagne, mouflons, wapitis, orignaux, cerfs de Virginie, ours…En juin et juillet, c’est une explosion de fleurs sauvages et d’oiseaux. Dans ce vaste terrain de jeux, les randonnées (à pied, cheval, vélo de montagne, raquettes et ski de fond), les sorties en canot, canot voyageur, rafting ainsi que d’autres activités insolites (survie en nature, spéléologie, observation des étoiles) sont d’une sérénité sans pareil!

Le petit plus? Grâce à un grand nombre de petits entrepreneurs spécialisés de la région – dont beaucoup de francophones – il est possible de vivre des tas d’activités de plein air sur mesure, pour tous les goûts, les âges et les niveaux de compétences!

 

Crédit : Travel Alberta

8- La galerie d’art Carter-Ryan (Canmore) > Découvrir un artiste amérindien et s’initier à la sculpture sur pierre à savon

Jason Carter est un jeune artiste visuel autochtone, aux multiples compétences : peinture, illustration de livres pour enfants, sculpture sur pierre à savon et art public. Sa plus grande installation permanente (45 peintures grand format) accueille d’ailleurs les visiteurs internationaux à l’aéroport de Calgary (Y avez-vous prêté attention, lors de votre arrivée?). Ses œuvres sont présentes un peu partout au Canada, mais Jason Carter partage une galerie d’art à Canmore (à Banff aussi) avec l’auteur Bridget Ryan. La galerie Carter-Ryan propose une expérience unique : découvrir le travail de l’artiste, bien sûr, mais aussi partager en sa compagnie un atelier de sculpture de pierre à savon autochtone (stéatite). Guidés par Jason Carter lui-même, vous recevrez un morceau de cette pierre particulière, dont il vous faudra finaliser la sculpture, pour la ramener à la maison. Un beau souvenir des Rocheuses canadiennes, non ?

Le petit plus : située dans la vallée de la rivière Bow, à la frontière nord du pays de Kananaskis, la ville de Canmore est un lieu de séjour très populaire et beaucoup moins snob que Banff. C’est aussi une ville de services qui compte une importante communauté francophone œuvrant surtout dans le domaine touristique.

Et pour finir, le point sur l’Alberta en français!

La francophonie est bien présente en Alberta et son avenir est prometteur! Selon le recensement de 2016, 2.2% des Albertains affirment que le français est leur langue maternelle. Mais plus de 6% peuvent parler, vivre et travailler en français. Cette proportion augmente bien entendu dans les régions de Calgary et d’Edmonton, où les opportunités d’emploi et la variété de services sont plus grandes.

Le Conseil de développement économique de l’Alberta (CDÉA) favorise le développement et la promotion des entrepreneurs d’expression française de l’Alberta, notamment ceux qui œuvrent dans le secteur du tourisme. Le CDEA répertorie notamment tous les services offerts en français dans la province, édite un guide touristique de l’Alberta en français, et gère un site web de découverte de l’Alberta en français

Grâce à sa collaboration de longue date avec le CDÉA, Go to Canada est en mesure de vous organiser un voyage sur mesure chez des opérateurs parlant le français (logement, restauration et activités). Il reste bien entendu préférable de se débrouiller un minimum en anglais pour profiter pleinement de son voyage, mais voyager en français en Alberta n’est plus mission impossible!