Défilez

Menu

Par Frédérick

Le paradis en direct d’une selle de vélo

01 avril 2019 .Frédérick Audet

©Crédit: En vélo sur les routes en Alberta

À propos

Frédérick Audet

Originaire du Nouveau-Brunswick, je suis établi en Alberta depuis 15 ans. Je suis un adepte de la nature et le vélo est pour moi une occasion de m'en rapprocher!

Lire ses articles

En posant les pieds sur le pavé du stationnement du centre des visiteurs de Travel Alberta à Canmore, un voyageur ne peut que s’exclamer : « Suis-je au paradis !? » Une fois le choc initial absorbé, la bouteille d’eau remplie et le vélo démonté, il est temps de monter en selle et de tenir le guidon serré; les 27 kilomètres qui séparent Canmore et Banff sont maintenant à votre portée! 

Longeant la route transcanadienne, le sentier de l’Héritage a été créé en l’honneur du 125e anniversaire du parc national Banff. Le sentier fera sans aucun doute palpiter votre cœur et non uniquement parce que vous allez pédaler! Plus sérieusement, bien qu’il soit facile et classé de niveau débutant avec un gain d’altitude négligeable de 30 mètres, la vue, elle, c’est autre chose. Le sentier passe en plein milieu de la Vallée-de-la-Bow et offre des paysages stupéfiants et pittoresques. Les adeptes de vélo en raffoleront! En parcourant ce sentier, pics après pics, les uns plus beaux que les autres, défilent aussi vite que votre vélo!

D’abord, au départ, les immanquables Three Sisters, avec ses trois pitons successifs. Elles forment une toile de fond continuelle, veillant sur les 14 000 âmes en bas qui vivent dans le paysage cimenté et urbain de Canmore. Ces sœurs sont chacune d’une beauté magique; impossible de choisir laquelle marier! Si l’attrait magnétique des Three Sisters et des autres montagnes environnantes est trop fort pour vous, vous pouvez prendre la Grassi Lakes Trail, afin de vous hisser dans les hauteurs à l’ouest de la ville. Attention! Le sentier a deux routes; une facile et une difficile.

Ensuite, le mont Rundle, l’un des visages les plus célèbres des Rocheuses canadiennes, avec cette silhouette…

En approchant Banff de l’ouest, il est impossible de le manquer. On le nomme parfois Waskahigan Watchi, la montagne de la maison de son nom cris…En le regardant, il est facile de voir comment la croûte terrestre s’est détachée de mère-terre, à la retraite des glaciers, pour créer ce mont majestueux.

À l’approche finale du sentier de l’Héritage, c’est le mont Cascade, ce rock massif, avec son jet d’eau qui descend à toute allure en été et nous offre un spectacle de glace en hiver. En réalité, Cascade et Banff sont indissociables, chacun vivant à la face de l’autre. Cette montagne sera l’une des dernières que les cyclistes pourront clairement discerner avant de descendre vers Mt Norquay Rd, qui mène au centre-ville de Banff.

Le sentier de l’Héritage, fait à vélo, est une expérience inoubliable pour les jeunes et les moins jeunes, les solitaires et les petites et les grandes familles. Lors d’une journée à ciel dégagé, le gris des rochers, le vert des arbres et le bleu du ciel se mélangent à la perfection pour former un tableau impeccable. Pour un instant, l’endroit vous donnera une paix intérieure que seule la nature sait si bien offrir. Bon vélo!

Trois points à considérer avant de partir

  • Prévoyez de deux à trois heures pour l’aller-retour.
  • Il est fortement suggéré de parcourir le sentier entre la mi-avril et la mi-octobre. Autrement, le sentier pourrait être fermé à cause de la neige.
  • En pleine saison touristique, il est important de suivre les étiquettes de vélo, car le sentier peut devenir très achalandé avec piétons, cyclistes et patineurs à roues alignées qui se le partagent. En ce sens, gardez toujours la droite, déplacez-vous à une vitesse raisonnable et doublez – si nécessaire, avec prudence.

SOYEZ À L'AVANT-GARDE

Abonnez-vous à notre infolettre! 

DES NOUVELLES TOURISTIQUES EN ALBERTA.

Merci, vous êtes maintenant inscrit!