Pure détente au Mount Engadine Lodge

Icon

Pas d’horaire, pas de distractions. Les enfants sont avec leurs grands-parents. Nous n’arrivons pas à croire que nous avons réussi à partir pour quelques jours. Libéré du cyberespace, mon mari a déjà trouvé de quoi se divertir dans le pré derrière notre chambre. Je me dis immédiatement que les enfants seraient ravis de voir l’orignal qu’il vient de repérer, mais plutôt que de prendre le téléphone cellulaire, je saisis l’appareil photo.

Nos hôtes bienveillants du Mount Engadine Lodge, dans la région de Kananaskis, nous aident à planifier notre journée de randonnée pédestre pendant que nous savourons un déjeuner abondant composé d’omelettes, de saucisses locales, de viennoiseries et de jus d’orange frais.

Randonnée pédestre classique dans la région de Kananaskis

Nous avons roulé sur une courte distance entourés de géants : les monts Buller, Nestor et Shark. Le point de départ du sentier des lacs Grassi monte graduellement entre les pins lodgepole aromatiques vers un belvédère offrant une vue sur le sommet Ha Ling Peak, le canal Rundle et la ville de montagne de Canmore. Un peu plus haut, nous sommes éblouis devant les lacs Grassi bleu-vert. Nous découvrons sur un rocher non loin un pictogramme datant d’un millier d’années représentant un homme et un caribou. Pendant ce temps, des amateurs d’escalade sportive se balancent depuis un rocher escarpé de calcaire loin au-dessus de nous, alors que deux aigles royaux planent sur les courants d’air ascendants dans un ciel bleu clair. Le bruit d’une chute d’eau voisine remplace les conversations. Nous descendons par le sentier Oregon et trouvons l’endroit idéal pour notre pique-nique.

MUNIS D’UN PIQUE-NIQUE COPIEUX, NOUS PARTONS À L’AVENTURE POUR LA JOURNÉE.

Kayakistes d’eau vive à l’œuvre

Cet après-midi-là, nous nous sommes placés près de la rivière Kananaskis où nous avons vu un petit groupe de pagayeurs transportant des kayaks compacts aux couleurs vives. Nous sommes descendus plus près de la rivière pour les regarder se lancer un à un d’une falaise bordée d’arbres. J’ai laissé échapper un cri aigu lorsque la première kayakiste s’est jetée dans les eaux vives, mais j’ai vite réalisé qu’ils n’en étaient pas à leur première expérience. Un sentier longeant la rivière nous a permis de les suivre. Nous nous arrêtions pour les regarder descendre un rapide avant de continuer jusqu’au suivant.

Bonheur absolu dans l’arrière-pays

Après un délicieux repas maison, nous avons eu droit à un spectacle intime présenté dans le cadre de la série de concerts Music in the Meadow offerte chaque été.

NOUS SOMMES RETOURNÉS À L’AUBERGE POUR NOUS DÉTENDRE PENDANT TRENTE MINUTES DANS LE SAUNA CHAUFFÉ AU BOIS. UN MOMENT DE PUR BONHEUR.

Nous avons passé notre dernière matinée blottis l’un contre l’autre sur la terrasse à regarder des wapitis, des chevreuils et des orignaux traverser la prairie. Nous nous sommes sentis complètement reposés et nous nous sommes retrouvés comme couple lors de ce court séjour à nous prélasser dans l’arrière-pays.