Routes magnifiques au coeur des Rocheuses canadiennes

Icon
À propos

Nathalie Drotar-Roulin

Je suis originaire de Suisse romande, maintenant établie dans l'Ouest Canadien depuis 12 ans avec mon mari rencontré ici. Les magnifiques montagnes rocheuses dans lesquelles je pratique les sports de montagne en toute saison sont dans notre « cours arrière ». J'ai fait beaucoup de volontariat pour le club alpin local. Au fil des ans, j'ai décidé de faire de ma passion une profession en devenant guide de marche en montagne certifiée ACMG (Association canadienne des guides de montagne) et en commençant ma propre compagnie d'aventure internationale.  

Lire ses articles

Mon premier coup de coeur

Mon premier coup de coeur : l’autoroute 40 Sud ou route de Kananaskis, car elle est sertie des deux côtés d’un paysage de montagnes et vallées sauvages époustouflant, forcément le contraste est grand quand on arrive des plaines étendues!

Les choix de randonnées ou d’activités en montagne jusqu’à Highwood Pass ou au lac Upper Kananaskis sont innombrables. Alors, prenez le temps de vous arrêter, soit juste pour vous dégourdir les jambes ou soit pour faire une bonne longue marche pour gagner en hauteur et en vue!

Je vous suggère une randonnée à la vue imprenable – par beau temps bien sûr, Wasootch Ridge Trail. Après 20 minutes de route en direction sud, vous verrez le signe Wasootch et une route à gauche qui vous mènera à son stationnement. Ne vous étonnez pas de voir des gens avec sac à dos et cordes : il y a plusieurs secteurs d’escalade du côté droit/sud de Wasootch Ridge et le long de la rivière Wasootch, que vous pouvez d’ailleurs longer si cela vous dit. Le chemin pour monter sur la crête est dans la forêt près du stationnement. Allez-y gentiment, c’est pentu et zigzagué jusqu’à ce que vous vous trouviez sur un terrain plus rocailleux. Vous aurez fait 400 m de montée avant que le terrain soit plus facile et qu’il vous offre une vue panoramique sur les montagnes tout autour et sur le reste de la crête jusqu’au sommet Wasootch. Vous pouvez décider d’aller aussi loin que vous en avez envie, car le retour est un différent chemin.

Mon deuxième coup de coeur

Mon deuxième coup de coeur est la route 93 Nord, de Lake Louise à Jasper, une route réputée mondialement pour la vue sur les montagnes, les longeant ainsi pour plus de…230 km!

Comme pour l’autoroute 40 Sud, je vous propose de la faire en 2-3 étapes, soit pour déguster votre picnic de chez Valbella Canmore en vous imprégnant de la couleur turquoise si unique du lac Bow, soit pour parcourir ses majestueuses montagnes au rythme de votre propre souffle.

Mon troisième coup de coeur

Mon troisième coup de coeur est pour les cyclistes, car cette année la route Bow Valley Parkway de Banff à la jonction de Castle est fermée aux automobilistes et est dédiée entièrement aux cyclistes. Pour ceux qui aiment parcourir du pays en toute sécurité, c’est absolument idéal!

N’oubliez pas de prendre de l’eau, de la nourriture, une veste de pluie, un peu d’argent – il y a un magasin à la jonction de Castle, ainsi que votre spray anti-ours, car un aller-retour jusqu’à Castle c’est tout de même 50 km!

Bien sûr, pour toutes ces sorties, n’oubliez pas de :

  1. Consulter les conditions météorologiques et pour cela je suggère le site de Parcs Canada. Cette page a des informations sur le temps à Banff et Lake Louise avec les statistiques annuelles de pluie et de neige. 
  1. Vous renseigner sur les conditions des chemins de randonnées pour les parcs nationaux et pour les parcs provinciaux, car il y a parfois des fermetures – si un ours se balade dans le coin par exemple. 
  2. Savoir comment vous comporter dans nos parcs où les ours se promènent librement.
  3. Prendre une carte géographique, un GPS ou une application GPS ainsi qu’une description précise du chemin choisi afin de ne pas vous perdre. Vous pouvez consulter certaines applications comme All Trails, mais notez que les revues sont faites par le public et non par des professionnels. Le niveau de difficulté variera donc grandement dû aux différences d’âge et d’expérience des personnes décrivant leurs aventures.
  4. Prendre les habits nécessaires pour rester au sec et au chaud, de la nourriture et de l’eau en quantité appropriée selon la distance à parcourir.
  5. Poser des questions! N’hésitez pas à demander à des professionnels tels que les représentants des parcs ou à des guides certifiés ACMG.