Défilez

Menu

Par Jane Usher

Si vous voulez vivre l’aventure hivernale ultime au Canada, il faut aller à Fort McMurray

27 janvier 2017 .

Chaque fois que vous tournez la tête, une autre route vous appelle. Mais il y en a une en particulier qui crie fort en hiver, et seulement en hiver, car elle n’existe pas en été : la route de glace vers le Nord. Ces quelques mots pourraient inspirer tout un scénario.

Voyons un peu la scène : l’été, les endroits reculés du nord de l’Alberta ne peuvent être rejoints qu’en avion. Le sol est une fondrière visqueuse et n’importe quoi de plus lourd qu’un loup s’y enfonce jusqu’aux genoux ou aux roues; vous voyez ce que je veux dire. En hiver, des routes de glace sont construites sur la toundra frigide. Ce sont les seules routes carrossables reliant nos communautés septentrionales éloignées pendant quelques mois par an. À ce moment-là, des camions d’approvisionnement et de fous explorateurs, comme moi, empruntent ces routes jusqu’à l’arrivée du dégel du printemps.

Routes de glace pour débutants

Dès qu’il fait suffisamment froid, des camions versent de l’eau sur la fondrière jusqu’à ce que la surface de la glace atteigne une épaisseur de 6 pouces. Puis, la route est délimitée afin de guider les conducteurs vers le nord. Sans cela, pas moyen de distinguer la route du reste du paysage hivernal des environs.


De la mi-décembre à la mi-mars, les routes de glace sillonnent de splendides forêts boréales, des rivières et des marais glacés, et traversent le majestueux delta Peace-Athabasca figé.

Les fins de semaine de tournois de pêche blanche, vos compagnons de route seront des traîneaux à chiens et des VTT. Attendez-vous à voir une variété d’animaux sauvages chemin faisant : orignaux, lynx du Canada et lynx roux y sont couramment aperçus.

De Fort McMurray à Fort Chipewyan

Si vous recherchez une aventure hivernale époustouflante dans le Grand Nord canadien, songez à emprunter la route glacée vers le plus ancienne communauté de l’Alberta et la porte d’entrée au parc national Wood Buffalo: Fort Chipewyan.

Si vous quittez Fort McMurray assez tôt, le voyage peut se faire en une journée (560 km/348 mi, aller-retour). L’hiver dernier, c’est exactement ce que j’ai fait avec mes compagnons aventuriers. Nous nous sommes arrêtés au centre de tourisme de Fort McMurray, sur l’autoroute 63, pour savoir comment trouver le début de la route de glace.

«
Nous l'avons trouvée, nous l'avons parcourue, nous l'avons aimée! Au risque de me répéter, c'était une expédition géniale.
»

Une section de la route près de Fort McMurray est surnommée les Montagnes russes, vous comprendrez pourquoi lorsque vous y serez.

Au-delà de Fort Chipewyan

Nous avons passé du temps à nous promener dans Fort Chipewyan et nous avons découvert le Bicentennial Museum, qui est génial. Il offre une vision détaillée de l’histoire des Premières Nations à l’arrivée des marchands de traite. Après avoir pris une bouchée, nous sommes repartis; il n’y a pas beaucoup de lumière du jour à ce temps-ci de l’année.

Cet hiver, nous avons l’intention d’y retourner, mais, cette fois-là, nous continuerons au-delà de l’imposante rivière de la Paix jusqu’à Fort Smith, la frontière des Territoires du Nord-Ouest (228 km/142 mi plus loin) et nous en profiterons pour faire du camping d’hiver pendant quelques jours.


Le parc national du Canada Wood Buffalo à proximité est la plus importante réserve de ciel étoilée au monde.

J’ai déjà hâte de me vanter de nos observations hallucinantes des étoiles, sans compter les aurores boréales .