Camper en Alberta

Icon
À propos

Ferdy Pain d’épice

J’ai vécu 18 mois à Montréal avant de venir emménager dans l’Ouest canadien, à Edmonton. J’aime ma ville et sa géolocalisation, à égale distance de Jasper et de Banff. J’ai l’extrême chance de vivre dans une très belle province depuis 6 ans. La sillonner à vélo et faire du camping sont les activités que je préfère le plus.

Lire ses articles

Le camping est super populaire en Alberta, c’est une vraie passion pour la plupart des Albertains. Les parcs nationaux et provinciaux ont tous des sites de camping, il y a l’embarras du choix. Si vous choisissez de visiter l’Alberta pour vos prochaines vacances, je vous recommande fortement de séjourner au camping pour vivre pleinement l’expérience du camping à la canadienne.

Il y a cependant des règles à suivre et des précautions à prendre, et surtout beaucoup de préparation en perspective.

La réservation des sites de camping

La saison des campings débute lors du long week-end du mois de mai et ce, jusqu’au long week-end de septembre. La plupart des sites de camping ferment en septembre.

En Alberta, nous avons 5 parcs nationaux et environ 500 parcs provinciaux.

  • Pour camper dans un parc national, il faut s’y prendre tôt. L’ouverture du site de réservation se fait toujours au début du mois de janvier. Le site de réservation est celui de Parcs Canada.
  • Pour camper dans un parc provincial, il faut réserver le site trois mois avant la date désirée. Pour camper en juillet, la réservation ne sera possible sur le site qu’à partir du mois d’avril. Le site de réservation est celui d’Alberta Parks.

Je vous conseille de déterminer à l’avance vos dates et les sites de camping que vous souhaitez réserver, car dès l’ouverture du site de réservation, les places partent en quelques minutes! Par exemple, le site Two Jack à Banff est super populaire et les places sont réservées en à peine une heure pour toute la saison de mai à septembre. Soyez prêts!

La législation et la sécurité

Les animaux sauvages

En Alberta, nous sommes sur le territoire des ours. Il faut respecter leur environnement et ne surtout pas laisser de nourriture ou de produits odorants sur votre terrain. Sur les sites de camping, on ne peut laisser ni de la vaisselle, ni des ordures. Avant de quitter le site, il faut prendre le soin de tout ranger et pareillement le soir avant d’aller se coucher. Le personnel du parc rappelle constamment les règles et veille à les faire respecter. La signalétique est par ailleurs omniprésente.

Le déplacement du bois

Il est interdit de faire circuler du bois entre les provinces. Le bois acheté ou trouvé en Alberta doit être consommé uniquement en Alberta. Je vous suggère ce document pour en apprendre plus.

Les feux de forêt

Chaque année, plusieurs régions en Alberta – dont les Rocheuses, sont touchées par les feux de forêt. Ceux-ci nécessitent parfois plusieurs mois afin d’être maitrisés. Nous devons être responsables, en ne jetant pas les mégots de cigarette par terre, en éteignant avec de l’eau tout feu de camp et en faisant du barbecue que dans les zones désignées. Une carte est régulièrement mise à jour afin de connaître en temps réel le statut des feux et les interdictions en place.

Le coût

  • Le laissez-passer pour les parcs nationaux. Vous pouvez acheter la carte d’entrée Découverte en ligne et bénéficier de 20 $ de réduction si vous la commandez avant le 31 décembre.
  • Le coût du site de camping. Un site avec eau et électricité coûte entre 20 $ et 40 $.
  • Le permis de feu. Très souvent dans les parcs nationaux, le bois est gratuit, mais il faut payer un permis de feu d’environ 7 $ pour chaque nuitée.
  • Le bois. Environ 10 $ le sac de bois et il faut compter un sac par soir.

Le matériel requis

Si vous n’êtes pas équipés, il est possible de louer l’équipement nécessaire pour faire du camping (tentes, sacs de couchage, etc.). À Edmonton, je vous conseille deux adresses : MEC et Totem Outdoor Outfitters. À Jasper ou à Banff, vous pouvez facilement louer votre matériel pour les loisirs.

  • Pour dormir : une tente, des sacs de couchage, des matelas, des oreillers
  • Pour le feu : une hache, une scie, un briquet, des briquettes ou tout autre allume-feu. Mais aussi, un réchaud à gaz et une bouteille de gaz en extra.
  • Pour être prévoyants : lampe frontale, torche, trousse de premiers soins, chaises, vaisselle, répulsifs pour insectes et pour ours, bâche pour se protéger des précipitations, glacière

Camper nécessite de la préparation, mais pour qu’un camping soit réussi, il faut en profiter à fond et ce, peu importe la météo! Le temps est très changeant dans les Rocheuses et les températures peuvent bien descendre à la nuit tombée, alors couvrez-vous bien et vous n’aurez que de bons souvenirs!